Verbes en allemand

En allemand, les verbes peuvent être transitifs ou intransitifs. La distinction est la même qu’en français à savoir que les verbes transitifs peuvent être suivi d’un complément d’objet direct alors que les verbes intransitifs non.

Comme en français, certains verbes sont réfléchis. Ils sont accompagnés d’un pronom réfléchi qui représente la même personne que le sujet, par exemple :

setzen : Ich setze mich (il se lève)

Enfin certains verbes sont impersonnels. Ils ne se conjuguent qu’à la troisième personne du singulier. Le meilleur exemple est comme en français, le verbe regnen (pleuvoir) qui donne au présent :

regnen : Es regnet (il pleut)

Trois catégories de verbes en allemand

En allemand on peut distinguer 3 catégories différentes de verbes : les verbes faibles (ou réguliers), les verbes forts (ou irréguliers) et les verbes mixtes qui partagent des caractéristiques des deux premières catégories.

Les verbes faibles ne posent pas de problèmes une fois que l’on connaît les terminaisons. Les verbes forts eux doivent être appris par coeur pour connaître les irrégularités.